VERSIONS PAPIER MAINTENANT DISPONIBLES - LIVRAISON AU QUÉBEC SEULEMENT - CLIQUEZ ICI POUR VOIR TOUS NOS PRODUITS
*Les prix sont affichés en $US parce que nous avons des ventes à l'international, mais la conversion se fait automatiquement dans les devises locales,
et le prix offert est calculé pour en arriver au prix juste en $CAN ou euros.
novembre 15, 2019

À propos de Trump

Le moment est venu de comprendre ce que fait Donald Trump et de décrypter l’ambigüité de la manière dont il le fait. Le controversé président a un agenda beaucoup plus clair qu’on ne peut l’imaginer sur la politique étrangère et les affaires intérieures, mais puisqu’il doit rester au pouvoir ou même en vie pour atteindre ses objectifs, sa stratégie est si raffinée et subtile que presque personne ne la comprend. Son objectif global est si ambitieux qu’il emprunte des courbes elliptiques aléatoires pour aller du point A au point B, en utilisant des méthodes qui déconcertent les gens sur leur compréhension de l’homme. Cela inclut la plupart des journalistes indépendants et les analystes alternatifs, comme les grands médias occidentaux propagateurs de fausses nouvelles et une grande majorité de la population.

En ce qui concerne sa stratégie, je pourrais faire une analogie rapide et précise avec les médicaments : la plupart des pilules sont destinées à guérir un problème, mais elles sont accompagnées de toute une série d’effets secondaires. Eh bien, Trump utilise ces médicaments uniquement pour leurs effets secondaires, alors que la première intention de la pilule est ce qui le maintient au pouvoir et en vie. À la fin de cet article, vous verrez que cette métaphore s’applique à presque toutes les décisions, actions ou déclarations qu’il a faites. À partir du moment où vous comprendrez Trump, vous serez en mesure d’apprécier l’extraordinaire mandat présidentiel qu’il accomplit, comme aucun prédécesseur n’a jamais été proche de le faire.

Pour commencer, clarifions le seul aspect de sa mission qui est sans détour et terriblement direct : il est le premier et seul président US à s’être jamais attaqué au pire défaut collectif de l’humanité, soit son ignorance totale de la réalité. Parce que les médias et l’éducation sont tous deux contrôlés par la poignée de milliardaires qui dirigent la planète, nous ne savons rien de notre histoire qui a été tordue à sec par les vainqueurs, et nous ne savons absolument rien sur notre monde actuel. En entrant dans l’arène politique, Donald a popularisé l’expression « fake news » (fausses nouvelles) pour convaincre les citoyens US, tout comme la population mondiale, que les médias mentent toujours. L’expression est maintenant devenue banale, mais réalisez-vous à quel point il est choquant de constater que presque tout ce que vous pensez savoir est totalement faux ? Les mensonges médiatiques ne couvrent pas seulement l’histoire et la politique, mais ils ont façonné votre fausse perception sur des sujets comme l’économie, l’alimentation, le climat, la santé; sur tout. Et si je vous disais que nous savons exactement qui a tiré sur JFK depuis le monticule herbeux, que la connaissance préalable de Pearl Harbor a été prouvée en cour, que l’effet de serre du CO2 est scientifiquement absurde, que notre argent est créé par des prêts de banques qui n’ont même pas les fonds, ou que la science démontre avec une certitude absolue que le 11 septembre fut une opération interne américaine ? Avez-vous déjà entendu parler d’un journaliste mainstream, d’un documentaire de PBS ou d’un professeur d’université parlant de tout cela ? 44 présidents se sont succédés sans jamais soulever un mot de cet énorme problème, avant que le 45ème n’arrive. Trump comprend que la libération des gens de cette profonde ignorance est le premier pas vers la liberté totale, or il a immédiatement commencé à appeler les journalistes mainstream par ce qu’ils sont : des menteurs pathologiques.

« Des milliers de professionnels de la santé mentale sont d’accord avec Woodward et l’auteur de l’article d’opinion du New York Times : Trump est dangereux »

– Bandy X. Lee, The Conversation 2018

« La question n’est pas de savoir si le Président est fou, mais s’il est fou comme un renard ou fou comme un fou »

– Masha Gessen, The New Yorker 2017

Soyons clairs : pour l’establishment, Trump n’est nullement déficient, mais il est plutôt considéré comme le destructeur potentiel de leur monde. Depuis qu’il a emménagé à la Maison-Blanche, Trump a été dépeint comme un narcissique, un raciste, un sexiste et un climato-sceptique, chargé d’un passé louche et affublé de troubles mentaux. Même si environ 60% des Américains ne font plus confiance aux médias, plusieurs ont avalé l’histoire que Trump pourrait être cinglé ou inapte à diriger, et les statistiques sont encore plus élevées à l’extérieur des États-Unis. Bien sûr, Donald ne fait rien de spécial pour changer la perception profondément négative que tant de journalistes et de gens ont de lui. Il est ouvertement scandaleux et provocateur sur Twitter, il apparait impulsif et même stupide la plupart du temps, agit de façon irrationnelle, ment tous les jours, et distribue des sanctions et des menaces comme si c’était des bonbons sortis de la hotte d’un elfe dans un centre commercial en décembre. D’emblée, on peut détruire un mythe médiatique persistant : l’image que projette Trump est autodestructrice, et c’est exactement le contraire dont les pervers narcissiques agissent, puisqu’ils veulent être aimés et admirés par tous. Donald ne se soucie tout simplement pas que vous l’aimiez ou non, ce qui fait de lui l’ultime anti narcissique, par sa définition psychologique de base. Et ce n’est même pas ouvert aux opinions, c’est un fait tout simple et indéniable.

Son plan général se dégage d’une de ses devises préférées : « Nous redonnerons le pouvoir au peuple » , parce que les États-Unis et leur toile impérialiste tissée à travers le monde ont été entre les mains de quelques banquiers mondialistes, industriels militaires et des multinationales depuis plus d’un siècle. Pour accomplir sa mission, il doit mettre fin aux guerres à l’étranger, ramener les soldats à la maison, démanteler l’OTAN et la CIA, prendre le contrôle de la Réserve Fédérale, couper tout lien avec les alliés étrangers, abolir le système financier Swift, démolir le pouvoir de propagande des médias, drainer le marais de l’État Profond qui dirige les agences d’espionnage et neutraliser le gouvernement parallèle qui se tapis dans les bureaux du Conseil des Relations Étrangères et de la Commission Trilatérale. Bref, il doit détruire le Nouvel Ordre Mondial et son idéologie mondialiste. La tâche est immense et dangereuse, c’est le moins qu’on puisse dire. Heureusement, il n’est pas seul.

Avant d’aborder ses tactiques et techniques, nous devons en savoir un peu plus sur ce qui se passe réellement dans le monde.

Puissante Russie

Depuis Pierre le Grand, toute l’histoire de la Russie est une démonstration permanente de sa volonté de maintenir son indépendance politique et économique vis-à-vis des banques internationales et de l’impérialisme, poussant cette grande nation à aider de nombreux autres pays à conserver leur propre indépendance. Par deux fois, la Russie a aidé les États-Unis contre l’Empire britannique/Rothschild, d’abord en les soutenant ouvertement pendant la guerre d’Indépendance, puis encore pendant la guerre civile, alors que Rothschild finançait les Confédérés pour démanteler la nation et la ramener sous la coupe de l’Empire colonial Britannique. La Russie a également détruit Napoléon et les Nazis, tous deux financés par des banques internationales comme outils pour écraser des nations économiquement indépendantes. L’indépendance est dans l’ADN russe. Au terme de presque une décennie d’oligarchie occidentale ayant pris le contrôle de l’économie russe après la chute de l’URSS en 1991, Poutine a pris le pouvoir et a immédiatement drainé le marais russe. Depuis lors, chacune de ses actions vise à détruire l’Empire US, ou l’entité qui a remplacé l’Empire Britannique en 1944, qui est aussi la dénomination non-associée aux théories de la conspiration du Nouvel Ordre Mondial. Ce nouvel empire est fondamentalement le même modèle des banques centrales, avec juste un groupe légèrement différent de propriétaires qui ont changé l’Armée royale Britannique pour l’OTAN, comme Gestapo mondiale.

Jusqu’à l’arrivée de Trump, Poutine luttait seul contre le Nouvel Ordre Mondial dont l’obsession séculaire est le contrôle du marché mondial du pétrole, puisque le pétrole est le sang qui coule dans les veines de toute l’économie mondiale. Le pétrole a mille fois plus de valeur que l’or. Les cargos, les avions et les armées ne fonctionnent pas avec des batteries. Par conséquent, pour contrer les mondialistes, Poutine a mis au point les meilleurs systèmes de missiles offensifs et défensifs, de sorte que la Russie peut désormais protéger tous les producteurs de pétrole indépendants comme la Syrie, le Venezuela et l’Iran. Les banquiers centraux et le gouvernement de l’ombre US s’accrochent toujours à leur plan mourant, car sans une victoire en Syrie, il n’y a pas d’élargissement d’Israël, mettant ainsi fin au fantasme centenaire d’unir la production pétrolière du Moyen-Orient entre les mains du Nouvel Ordre Mondial. Demandez à Lord Balfour si vous avez le moindre doute. C’est ça le véritable enjeu de la guerre de Syrie, il ne s’agit rien de moins que d’y arriver ou de mourir.

 

Un siècle de mensonges

Maintenant, parce qu’un gouvernement de l’ombre commande directement la CIA et l’OTAN au nom des banques et des industries, Trump n’a aucun contrôle sur l’appareil militaire. L’État Profond est un chapelet de fonctionnaires permanents gouvernant Washington et le Pentagone qui ne répondent qu’à leurs ordres. Si vous croyez toujours que c’est le « Commandant en chef » qui commande, expliquez pourquoi chaque fois que Trump ordonne de se retirer de Syrie et d’Afghanistan, des troupes supplémentaires arrivent ? Au moment où j’écris ce texte, les troupes US et de l’OTAN se sont retirées des zones kurdes, se sont rendues en Irak et sont revenues avec du matériel plus lourd autour des réserves pétrolières de la Syrie. Donald doit encore drainer le marais avant que le Pentagone n’écoute ce qu’il dit. Trump devrait être outré et dénoncer à haute voix que le commandement militaire ne se soucie pas de ce qu’il pense, mais cela déclencherait un chaos inimaginable, et peut-être même une guerre civile aux États-Unis, si les citoyens qui possèdent environ 393 millions d’armes dans leurs maisons apprenaient que des intérêts privés sont en charge de l’armée. Cela soulèverait également une question très simple, mais dramatique : « Quel est exactement le but de la démocratie ? » Ces armes domestiques sont les barrières de titane qui protègent la population d’un Big Brother totalitaire

Il faut se rendre compte à quel point l’armée US et les agences d’espionnage se donnent du mal pour créer des opérations sous faux-drapeau (false flags) depuis plus d’un siècle, de sorte que leurs interventions semblent toujours justes, au nom de la promotion de la démocratie, des droits humains et de la justice sur la planète. Ils ont fait sauter le navire Maine en 1898 pour entrer dans la guerre hispano-étasunienne, puis le Lusitania en 1915 pour entrer dans la Première guerre mondiale. Ils ont poussé le Japon à attaquer Pearl Harbor en 1941, étaient au courant de l’attaque 10 jours à l’avance et n’ont rien dit à la base hawaïenne. Ils ont inventé une agression de torpilles nord-vietnamiennes contre leurs navires dans la baie du Tonkin pour justifier l’envoi de soldats sur le sol vietnamien. Ils ont inventé une histoire de soldats irakiens détruisant des pouponnières pour envahir le Koweït en 1991. Ils ont inventé des armes de destruction massive pour attaquer de nouveau l’Irak en 2003 et ont organisé l’opération du 11 septembre 2001 pour déchirer la Constitution de 1789, attaquer l’Afghanistan et lancer une guerre interminable contre le terrorisme. Ce masque de vertu totalement factice doit être préservé pour contrôler l’opinion des citoyens US et leur arsenal domestique, qui doivent croire qu’ils portent les chapeaux blancs des cowboys de la démocratie.

Or, comment Trump a-t-il réagi quand il a appris que les troupes US revenaient en Syrie ? Il a répété encore et encore dans chaque interview et déclaration que « nous avons sécurisé les champs pétroliers de Syrie », et a même ajouté « je pense envoyer Exxon dans la région pour s’occuper du pétrole syrien.» Les néoconservateurs, les sionistes et les banques étaient ravis, mais le reste du monde est outré, car la grande majorité ne comprend pas que Trump avale cette pilule uniquement pour ses effets secondaires. Sur le flacon est écrit en petits caractères que « l’utilisation de cette drogue pourrait forcer les troupes US-OTAN à quitter la Syrie sous la pression de la communauté mondiale unie et de la population US ahurie ». Trump a rendu la situation insoutenable pour l’OTAN de rester en Syrie, et la façon dont il a répété cette position profondément choquante et politiquement incorrecte dévoile clairement sa véritable intention. Il a détruit plus d’un siècle de fausses vertus en une seule phrase.

Trump est un anachronisme

Trump n’est que le quatrième président dans l’histoire des États-Unis à se battre pour le peuple, contrairement aux 41 autres qui ont principalement canalisé l’argent du peuple dans un pipeline de dollars aboutissant dans des banques privées. Il y a d’abord eu Andrew Jackson qui fut tiré à bout pourtant après avoir détruit la Second Bank des États-Unis, qu’il accusait ouvertement d’être contrôlée par les Rothschild et la City de Londres. Puis, Abraham Lincoln fut assassiné après avoir imprimé ses « greenbacks » (billets verts), monnaie nationale que l’État a émise pour payer les soldats parce que Lincoln refusait d’emprunter des Rothschild à 24% d’intérêt. Ensuite, il y a eu JFK, qui fut tué pour une douzaine de raisons qui allaient toutes à l’encontre des profits des banques et de l’industrie militaire, et maintenant Donald Trump qui vocifère qu’il va « rendre l’Amérique au peuple ».

Comme la plupart des hommes d’affaires, Trump déteste les banques, pour le pouvoir formidable qu’elles ont sur l’économie. Il suffit de jeter un coup d’œil au livre unique d’Henry Ford, « The International Jew », pour découvrir sa méfiance et sa haine profondes envers les banques internationales. Les entreprises de Trump ont beaucoup souffert à cause de ces institutions qui vous vendent un parapluie, pour le reprendre dès qu’il se met à pleuvoir. Le contrôle des banques privées sur la création monétaire et les taux d’intérêt, à travers chaque banque centrale de presque tous les pays, est un pouvoir permanent sur les nations, bien au-delà du cycle éphémère des politiciens. En l’an 2000, ces pillards de nations n’étaient plus qu’à quelques pas de leur rêve totalitaire planétaire, mais deux détails subsitaient : Vladimir Poutine et 393 millions d’armes US. Puis est arrivé Donald au visage orange, la dernière pièce du puzzle dont nous, le peuple, avions besoin pour mettre fin à 250 ans de l’empire des banques.

Techniques et tactiques

Au début de son mandat, Trump a naïvement tenté l’approche directe, en s’entourant de rebelles de l’establishment comme Michael Flynn et Steve Bannon, puis en aliénant chacun de ses alliés étrangers, déchirant leurs traités de libre-échange, imposant des taxes sur les importations et les insultant en pleine face lors des rencontres du G7 de 2017 et de 2018. La réaction fut forte et tout le monde s’est mis à focaliser sur l’absurdité du Russiagate, qui semblait la seule option pour arrêter l’homme sur son chemin de la destruction du mondialisme. Comme on pouvait s’y attendre, l’approche directe n’a mené nulle part ; Flynn et Bannon ont dû partir, et Trump fut emmêlé dans une poignée d’enquêtes lui faisant réaliser qu’il n’obtiendrait rien avec la transparence. Il devait trouver un moyen d’anéantir les personnes les plus dangereuses de la planète, mais en même temps, rester au pouvoir et en vie. Il fallait devenir plus malin.

C’est à ce moment que son génie a explosé sur le monde. Il a complètement changé sa stratégie et son approche, a commencé à prendre des décisions absurdes et à tweeter des déclarations scandaleuses. Aussi menaçantes et dangereuses que certains d’entre elles puissent paraitre, Trump ne les a pas verbalisées pour leur signification au premier degré, mais visait plutôt leurs effets secondaires. Et sans se soucier de ce que les gens pensaient de lui, car seuls les résultats comptent à la fin. Il a même joué au bouffon sur Twitter, avait l’air naïf, fou ou carrément idiot, peut-être dans l’espoir de faire croire qu’il ne savait pas ce qu’il faisait, et qu’il ne pouvait pas être si dangereux. Trump qui était déjà politiquement incorrect, a poussé beaucoup plus loin pour montrer l’horrible visage que les États-Unis cachent derrière leur masque.

Le premier test de sa nouvelle approche fut d’arrêter le danger croissant d’une attaque et d’une invasion de la Corée du Nord par l’OTAN. Trump a insulté Kim Jung-Un sur Twitter, l’a appelé Rocket Man et a menacé de nucléariser la Corée du Nord au ras du sol. Son ire s’est déchainée pendant des semaines, jusqu’à ce que tout le monde s’aperçoive que ce n’étaient pas là de bonnes raisons pour attaquer un pays. Il a paralysé l’OTAN. Trump a ensuite rencontré Rocket Man, et ils ont marché dans le parc avec la naissance d’une belle amitié, riant ensemble, tout en n’accomplissant absolument rien dans leurs négociations, car ils n’ont rien à négocier. Beaucoup parlaient du prix Nobel de la paix, parce que beaucoup ne savent pas qu’il est généralement remis pour blanchir des criminels de guerre comme Obama ou Kissinger.

Puis ce fut le tour du Venezuela. Trump a poussé sa tactique un peu plus loin, pour s’assurer que personne ne puisse soutenir une attaque contre le pays libre. Il a mis les pires néoconservateurs disponibles sur l’affaire: Elliott Abrams, anciennement condamné pour conspiration dans l’affaire Iran-Contras dans les années ’80 et John Bolton, célèbre belliciste au premier degré. Trump a ensuite confirmé Juan Guaido comme son choix personnel pour la présidence du Venezuela; une marionnette vide si stupide qu’il ne peut même pas comprendre à quel point on l’utilise. Une fois de plus, Trump a menacé de réduire le pays en cendres, tandis que la communauté mondiale désapprouvait le manque total de subtilité et de diplomatie dans le comportement de Trump, avec pour résultat final que le Brésil et la Colombie ont reculé en déclarant qu’ils ne voulaient rien avoir à faire avec une attaque sur le Venezuela. La prescription de Trump n’a laissé que 40 pays satellites dans le monde, avec des présidents et des premiers ministres suffisamment dénués de cervelle pour soutenir timidement Guaido le bouffon. Donald a coché la case à côté du Venezuela sur sa liste, et a continué de défiler vers le bas.

Puis vinrent les deux cadeaux à Israël : Jérusalem en tant que capitale, et le plateau du Golan syrien en tant que possession confirmée. Netanyahou qui n’est pas le crayon le plus aiguisé dans le coffre a sauté de joie, et tout le monde criait que Trump était un sioniste. Le véritable résultat fut que l’ensemble du Moyen-Orient s’est uni contre Israël, que plus personne ne peut soutenir. Même leur complice historique, l’Arabie Saoudite, a dû désapprouver ouvertement cette lourde gifle à l’Islam. Les cadeaux jumeaux de Trump étaient en fait des coups de poignard dans le dos de l’État d’Israël, dont l’avenir ne semble pas très prometteur, puisque l’OTAN devra bientôt quitter la région. Case cochée à nouveau.

Alors que la réalité s'immisce

Mais ce n’est pas tout ! Avec son absence de contrôle sur l’OTAN et l’armée, Trump est très limité dans ses actions. À première vue, la multiplication des sanctions économiques contre des pays comme la Russie, la Turquie, la Chine, l’Iran, le Venezuela et d’autres pays semble dure et impitoyable, mais la réalité de ces sanctions a poussé ces pays hors du système financier Swift conçu pour maintenir les pays esclaves dans l’hégémonie du dollar, et ils glissent tous entre les mains des banques internationales. Elles ont forcé la Russie, la Chine et l’Inde à créer un système alternatif de paiements commerciaux basé sur les monnaies nationales, au lieu du dollar tout-puissant. La réalité bipolaire du monde est maintenant officielle, et avec ses prochaines sanctions à venir, Trump poussera encore plus de pays hors du système Swift pour rejoindre l’autre camp, au moment où d’importantes banques commencent à tomber en Europe.

Même dans l’ouragan politique entourant Trump, il trouve encore le temps d’afficher son humour arrogant presque enfantin. Regardez sa dernière moquerie grandiose d’Hillary Clinton et de Barrack Obama, alors qu’il s’est assis avec des généraux aux traits tendus, pour prendre une photo dans une « salle de situation » alors qu’ils simulaient la surveillance de la mort de Baghdadi quelque part où il ne pouvait pas être, exactement comme ses prédécesseurs criminels l’ont fait il y a longtemps avec le faux assassinat de Ben Laden. Il a même poussé la blague jusqu’à ajouter les détails d’un chien reconnaissant le faux calife de Daesh en reniflant ses sous-vêtements. Maintenant que vous comprenez qui est vraiment Trump, vous serez également en mesure d’apprécier le spectacle, dans toute sa splendeur et sa vraie signification.

« Nous avons sécurisé les champs de pétrole de Syrie.» Avec cette courte phrase, Trump joint sa voix à celle du Général Smedley Butler qui fit vibrer le monde il y a 80 ans avec un petit livre intitulé « La Guerre est un racket.» Piller et voler du pétrole n’est certainement pas aussi vertueux que de promouvoir la démocratie et la justice. Ce qui m’étonne, ce sont ces nombreux journalistes et analystes « alternatifs », qui connaissent sur le bout des doigts tous les problèmes techniques dans l’histoire officielle du 11 septembre, ou la réalité scientifique de l’absurde réchauffement climatique anthropique, mais qui n’ont toujours aucune idée de ce que fait Trump, 3 ans après le début de son mandat, car ils ont été convaincus par les grands médias que Trump était un malade mental.

Pour ceux qui doutent encore du programme de Trump, croyez-vous vraiment que l’implosion évidente de l’impérialisme US sur la planète soit une coïncidence ? Croyez-vous toujours que c’est à cause de l’influence russe sur les élections de 2016 que la CIA, le FBI, tous les médias, le Congrès US, la Réserve Fédérale, le Parti Démocrate et la moitié belliciste des républicains travaillent contre lui et tentent même de le destituer ? Comme la plupart de ce qui sort des médias, la réalité est exactement le contraire de ce que l’on vous dit : Trump est peut-être l’homme le plus dévoué qui ait jamais mis les pieds dans le bureau ovale. Et certainement le plus ambitieux et politiquement incorrect.

Conclusion

Le monde changera radicalement entre 2020 et 2024. Le deuxième et dernier mandat de Trump coïncide avec le dernier mandat de Poutine en tant que Président de la Russie. Il se peut qu’il n’y ait pas une autre coïncidence comme celle-ci avant très longtemps, et les deux savent que c’est maintenant, ou peut-être jamais. Ensemble, ils doivent mettre fin à l’OTAN, à Swift, et l’Union Européenne devrait s’effondrer. Le terrorisme et le réchauffement climatique anthropique sauteront dans le tourbillon et disparaitront avec leurs créateurs. Trump devra drainer le marais de la CIA et du Pentagone et nationaliser la Réserve Fédérale. Avec Xi et Modi, ils pourraient mettre un terme définitif de l’ingérence des banques privées dans les affaires publiques, en refusant de payer un seul sou de leurs dettes, et refonder l’économie mondiale en se tournant vers les monnaies nationales produites par les gouvernements, et les banques privées tomberont comme des dominos, sans plus de serviteurs comme Obama pour les sauver à vos frais. Après, une paix et une prospérité insupportables pourraient errer sur la planète, car nos impôts paieront pour le développement de nos pays au lieu d’acheter du matériel militaire inutile et payer des intérêts sur les prêts des banquiers qui n’avaient même pas ces fonds en premier lieu.

Si vous ne comprenez toujours pas Donald Trump après avoir lu ce qui précède, vous êtes sans espoir. Ou vous êtes peut-être Trudeau, Macron, Guaido, ou tout autre idiot utile, ignorant que le tapis sous vos pieds a déjà glissé.

géopolitiques, Nouvel ordre mondial, Trump
About Sylvain Laforest
Ayant travaillé en tant que réalisateur de documentaires télévisés pendant plus d'un quart de siècle, mais aussi en tant que journaliste pour les médias occidentaux et les médias alternatifs tels que RT-France - je suis dans une position unique pour comprendre la ligne de démarcation qui sépare la réalité de la propagande, qui sépare les mensonges de la vérité. Fatigué d'être censuré par différents intérêts et agendas, j'ai choisi de laisser le journalisme derrière moi pour garder un œil ouvert sur le monde. Maintenant, mes analyses sont totalement libres et indépendantes, avec l'objectivité maximale que je peux préserver. L'information est déjà polluée par les marionnettes serviles, notre monde n'a pas besoin d'une de plus.
52 Comments
  1. Très intéressant !
    Je comprend encore mieux.
    Merci.

    • Merci Sylvain,! Toujours au top! Ainsi que Les capsules “Guerres et Mensonges”
      Frederic.Aurovilke,Inde

    • Je vis l’un des plus beaux moments de ma vie ! Infinie gratitude pour ce billet d’une inestimable valeur ! “le milliardaire” et “idiot” Trump est assurément le plus grand politique de l’histoire américaine et probablement mondiale, avec Poutine. Ce sont les circonstances qui font les hommes. Or la libération que nous vivons est inimaginable et ses conséquences pour le futur sont inouïes. C’est simple, j’en crois à peine mes yeux et mes oreilles. Il est bien évident que Trump remportera l’élection. Le danger réside dans ce qui reste du pouvoir de nuisance du deep state qui, perdu pour perdu, fera absolument tout pour entraîner le monde dans sa tombe. Prions intensément pour qu’ils en soient empêchés.

      • Vous ne pouvez mieux dire que ce que j’aurais pu écrire moi-même. Voilà quelques paragraphes qui résument mes lectures depuis une bonne trentaine d’années !

    • Merci Sylvain , tu as bien fait de changer de feuille de route , du coup, j’en profite et de nombreux lecteurs aussi….qui ne sont pas encore éveillés à ces douces vérités.

    • Nulle vérité parfaitement analytique, ne peut surpasser cette analyse.
      God bless Don and his staffs and family.

  2. wow, merci d’éclairer ma lanterne. Lâches-pas la patate Moneeeeeee, on a besoin des gars comme toi dans ce monde de fous Braques, de propagande et de FakeNews.

  3. Bravo Sylvain et merci pour tes recherches, c’est très rassurant….

  4. Excellent résumé de la réalité, tel qu’elle est, et non pas telle que la plupart des gens la perçoivent… Très hâte de voir les évènements à venir… je suis maintenant très optimiste… enfin c’est notre temps qui est venu pour conquérir notre liberté. Hourra! Nous y sommes! WWG1 WGA… Were we go one, we go all = Où un de nous va, nous allons tous! – ou – E Pluribus Unum = Un pour tous, Tous pour Un!

  5. Merci Sylvain de cette précieuse et réaliste analyse de MONSIEUR TRUMP. Vous avez résumé très bien le vrai Donald Trump. J’avais le même regard que vous au début de son mandat car pollué par les “merdias” même si j’ai débranché la télé depuis 9 ans et la radio depuis 1 an. Pour vous dire que le lavage de cerveau est fort même si je suis une personne qui lit et m’informe beaucoup sur la politique internationale. C’est en visionnant la vidéo sur Trump avec M. Lartigue que j’ai découvert votre texte trumpiste. Alexis Cossette et vous comprenez vraiment sa fine stratégie pour combattre ces mondialistes. Faut dire qu’Alexis avec ses cours de Trump sur son site m’a aidée grandement. C’est un GRAND et je l’aime de plus en plus. Vivement le 4 novembre pour en finir avec ces montres. Votre série avec Ema est très instructive aussi. Ne lâchez pas votre bon travail et au plaisir de vous écouter et de vous lire encore.
    P.S.: Malheureusement, la plupart de mes proches ne veulent rien savoir de M. Trump même si je leur dis de regarder ce qu’il fait pour redonner le pouvoir aux peuples. Ce que je fais, je mets l’accent sur les crimes des démocrates en particulier le trafic des enfants. Là, ils n’osent plus l’attaquer.
    Je suis très consciente que nous vivons le moment le plus important de l’histoire de l’Humanité et que la tempête est énorme même si Trump, Poutine et l’Alliance font tout pour éviter une 3e guerre mondiale armée. C’est une guerre médiatique qui se joue, une guerre des cerveaux. Mais la Lumière gagne toujours sur les Ténèbres. En attendant, soyons lumineux et en paix!

  6. Merci. enfin du vrai contenu.

  7. Merci beaucoup Sylvain ! J’étais déjà un convaincu de Trump.

  8. Concis, précis, un complément parfait à vos deux livres. Mille mercis

  9. Instructif,merci

  10. Merci pour cet éclairage on a besoin de trouver une cohérence pourrr comprendre un tant soit peu la complexité de ce monde .je vous écris de Tunis ou noy s subissons de plein fouet les effets du printemps arabe et la mise au pas de notre evonl mie sous la houlette de bandits islamistes débarqués par avion et mis au pouvoir avec la complicité agissante de Mac Caine Hillary et Obama nous sommes en souffrance depuis 2011 et l élection d un président hors système nous a donné de l espoir mais en ce moment il court les plus grands dangers

  11. Superbe analyse, merci de ces explications… Est-ce que Trump serait par hasard le dernier president comme le predit ingersoll lockwood dans son livre ? troublante coincidence … Du cou pj’ai hâte de voir et de vivre tous ces changements, surtout à l’heure ou nous sommes prives de nos libertés les plus fondamentales
    Merci Sylvain pour cette ouverture vers l’espoir

  12. Superbe analyse, merci de ces explications… Est-ce que Trump serait par hasard le dernier president comme le predit ingersoll lockwood dans son livre ? troublante coincidence … Du coup j’ai hâte de voir et de vivre tous ces changements, surtout à l’heure ou nous sommes prives de nos libertés les plus fondamentales
    Merci Sylvain pour cette ouverture vers l’espoir

  13. Vous avez résumé en quelques lignes les conclusions auxquelles j’avais moi-même abouti après près de 10 ans de recherches et la lecture de nombreux ouvrages traitant chacun d’un aspect particulier de l’ensemble et parmi lesquels:
    – l’histoire secrète de l’oligarchie anglo-américaine de Caroll Quigley
    – les secrets de la Réserve Fédérale Eustace Mullins
    – La guerre des monnaies (currencies war (Hong Bing Song)
    + les 3 ouvrages de Peter Dale Scott sur le deep state
    Votre synthèse est remarquable
    J’ai également publié plusieurs articles sur le sujet sur différents sites…

  14. Excellent article expliquant aux “innocents” le fonctionnement du monde actuel .
    La manipulation , la corruption , le mensonge , l’infiltration , les fals flag , les assassinats , la désintégration sociale depuis des dizaines d’années des personnes lanceurs d’alerte est une évidence.
    Dans cet article Sylvain Laforest parle du livre de Henry Ford , « The International Jew »,mais ce n’est pas le seul livre qui explique les fals flag , l’arrivée programmée et voulues par les sionistes des 2 guerres mondiales..et de bien d’autres comme le Vietnam , l’Irak , la Syrie , etc..etc..
    Lisez le livre de Douglas Reed écrit en 1956 qui parlait déjà d’une gouvernance mondiale.D’autres livres nous ouvrent les yeux , principalement des livres écrits dans les années 1890-1945 .
    Les “innocents”ne lisent plus..Ils écoutent chaque jour les mensonges énumérés dans l’article , formatés qu’ils sont par les manipulations médiatiques.
    Ils votent selon la propagande télévisuelle ou s’abstiennent de voter !
    Même le vatican est gangréné par la franc-maçonnerie serveur fidèle de la kabbale , l’auteur n’en parle pas dans l’article tant il y a des choses à dire également sur les disparition d’enfants dans le monde entier . La pornographie diffusée pour détruire les familles après la destruction de l’église et des Nations..La pédophilie et son cortège sataniste..
    Merci Sylvain pour cet article – Espérons que Trump gagnera les futures élections , ce qui n’empêchera pas un début de guerre civile..Le serpent essaye toujours de mordre avant de mourir..
    JM

  15. Excellent article qui mérite d’être relayé encore et encore !

    Outre les explications sur le monde réel (un monde dirigé par les banques depuis 250 ans) à l’opposé de celui qui est raconté par les médias de masse (propriété privée des milliardaires), j’ai apprécié la lecture de votre texte car elle se conclut de façon optimiste : “Le monde changera radicalement entre 2020 et 2024.”

    Souhaitons qu’aucun assassinat ne mette fin à cet espoir.

  16. Difficile à imaginer,puissiez-vous avoir raison…
    “une paix et une prospérité insupportables pourraient errer sur la planète”
    Amen

  17. Merci!
    j ai l impression de me réveiller d un cauchemar….
    Respect pour votre travail!
    J ai reçu des claques pour me réveiller depuis 2008 :Alain Soral,Piero san Giorgio , Francis Cousin mais grâce à vous le puzlle me paraît assez complet….

  18. Cet article me conforte dans l’idée que je me faisais (depuis peu, cependant) de ce président génial. Je prie pour sa ré -élection et vous remercie pour tous vos articles.

  19. Bonjour,
    J’aimerais connaitre votre avis sur la position qu’occupent en ce moment dans l’équichiquier du monde le Maroc et le Mexique et ses chefs d’état Mohammed VI et Andrés Manuel López Obrador.

    Je vous remercie par avance de votre réponse.

    Eva

  20. Merci Sylvain,je t’adore! Ainsi que Les capsules “Guerres et Mensonges”
    Frederic.Aurovilke,Inde

  21. Merci Sylvain,! Toujours au top! Ainsi que Les capsules “Guerres et Mensonges”
    Frederic.Aurovilke,Inde

  22. Merci infiniment, j’avais besoin d’arguments pour ouvrir les yeux de quelques personnes abruties par les médias officiels et les sources de propagande qui n’ont jamais rien dit de positif sur Donald Trump. Moi-même, j’étais sceptique, avant d’aller écouter les discours originaux et les interviews de Trump et je suis devenue une ardente supportrice du Président. J’ai fait les liens dont vous parlez dans votre intervention sur la chaîne de Gilles Lartigot, et l’image d’ensemble du puzzle planétaire devient de plus en plus nette. C’est en même temps effrayant (deep state, pédocriminalité, Great Reset, transhumanisme…) et extrêmement réjouissant pour la suite, après la réélection du “sauveur de l’humanité” et de son administration. Vos émissions avec Ema Krusi (Guerres et Mensonges) que je complète avec la vision de Pierre Hillard (https://www.youtube.com/watch?v=2NruOe5_eTc) remettent l’envers à l’endroit et accompagnent notre sortie du film d’horreur pour nous permettre de découvrir l’envers du décor.

  23. Merci pour ces vraies infos.

  24. Tres interessant et finement analyse

  25. Bonjour modérateur, j’ai du mal à comprendre pourquoi mon commentaire d’il y a 4 jours a été censuré…

  26. Merci, je commençais à me demander si j’étais la seule à trouver Trump génial… et ce depuis le début de son premier mandat. D’ailleurs, j’ai gagné un repas lorsque j’avais parié sur la victoire de Trump. Je suis ravie de constater que d’autres grattent la façade, peinte par Trump lui-même, pour découvrir la subtilité réelle. Encore merci, j’espère que beaucoup lirons votre analyse.

  27. Merci pour ces explications surtout géopolitiques en ce qui me concerne extrêmement précieuses, mais vous ne parlez pas de Q et des Q-anon qui sont derrière Donald Trump qu’ils ont mis en place ..

  28. Excellente synthèse.. claire et précise, je partage avec plaisir en espérant que les yeux s’ouvrent enfin sur toute cette désinformation médiatique

  29. Merci, en vous lisant j’ai appris beaucoup sur la politique internationale. En écoutant les nouvelles des médias et en lisant les journaux, je me suis rendue compte qu’un homme étant devenu Président des États-Unis d’Amérique ne pouvait pas être aussi nul que les journalistes nous le représentaient. Leur message était de nous le faire haïr et ensuite j’ai compris qu’il devait être une menace pour le régime en place. Donc j’ai beaucoup de respect pour vous Sylvain Laforest en clarifiant les politiques de ce personnage illustre du nom de Donald Trump, vous avez apporté une lumière sur la situation américaine mais aussi internationale.

  30. Merci à vous

  31. Roland La Boutique d'Anaël Régli septembre 30, 2020 at 5:19 Répondre

    Merci pour votre oeuvre très précieuse et éclairante. Puisse à nouveau la Lumière et la Vérité illuminer l’Humanité toute entière. Roland

  32. Merci Sylvain pour ce fabuleux travail. Avec cette compréhension, c’est l’espoir tant nécessaire que tu nous apportes. Merci Olivier.

  33. Merci Sylvain pour ce fabuleux travail. Avec cette compréhension, c’est l’espoir tant nécessaire que tu nous apportes. Merci Olivier.

  34. Merci pour cette description qui me donne envie de suivre les actions de cet homme avec un regard débarrassé de l’image diabolique que les médias lui ont donné.
    Et cher Sylvain, si les résultats à venir confirment ses intentions de rendre le pouvoir au peuple, je chanterai ses louanges au plus loin que ma voix puisse porter !
    Je reste évidemment très prudent, ma confiance envers les politiciens est extrêmement faible…

  35. Me combat de Trump est trascendant

  36. Bravo sur vos articles geopolitique TRES PERTINENTE.
    Wish to receive your newsletter about
    Geopolitique, financière, societal. NAZ

  37. Je comprends maintenant mieux la phrase inspirée à mon pasteur, Haim Goël à son sujet: “Attention, un train peut en cacher un autre”.
    J’espère de tout mon coeur qu’il sera réélu, pour le bien de sa nation, du monde.

  38. Excellent texte Sylvain. Effectivement, si les gens ne comprennent pas le personnage après avoir lu le texte, leur cas est désespéré. Merci!

  39. bravo a toi je savais que tu savais c’est super merci pour tout et nous avons besoin de toi prends bien soin de toi xoxoxo

  40. bonne analyse géopolitique

  41. M” Laforest

    Je viens à peine de vous connaitre! Je suis impressionnée par votre recherche de vérité dans les medias en général.
    Je suis psychothérapeute et musicienne et mon travail consiste d’abord à mieux me connaitre moi-meme et à essayer d’amener mes clients à chercher leur propre vérité!
    Vous imaginez l’intéret que j’ai aussi à vous lire de plus en plus…

    Ma préoccupation en ce moment porte sur le Nouvel Ordre Mondial…

  42. Merci Mr Laforest ! Je vais pouvoir diffuser votre article sur Mr Trump, chez tous ceux qui doutes… en espérant qu’ils ouvrent enfin leurs yeux. En même temps je me trouve rassurée car je commençais à douter de lui … Merci

  43. Thanks for finally writing about > About Trump – SYLVAIN LAFOREST < Liked it!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier